AGAL : Rencontre de concertation entre le RAJEC et la JEC militante

Photo de famille à la fin de la rencontre Photo de famille à la fin de la rencontre

La rencontre a eu lieu le jeudi 02 décembre 2021 à la Maison Provinciale des CICM à Yaoundé-Mvolyé

L’aumônier général de l’Apostolat des laïcs, l’Abbé Clément MEVO, a participé ce jeudi 02 décembre 2021, à une rencontre de concertation entre le Réseaux des anciens jécistes (RAJEC) et les responsables nationaux de la Jeunesse Étudiante Chrétienne (JEC). Parmi les participants, Monsieur Jean Claude For Lamy, Président du Comité de Gestion du RAJEC, l’abbé Gilbert Pali, accompagnateur spirituel du bureau national du RAJEC, la trésorière nationale du RAJEC, les responsables du suivi de la Jec militante au RAJEC, le Père Hassana, aumônier national de la JEC, les deux responsables nationaux, le secrétaire national et le responsable des projets.

Un seul point à l’ordre du jour : le dossier de reconnaissance du RAJEC par la Conférence Épiscopale Nationale du Cameroun. Ce dossier avait été introduit il y a quelques mois par la coordination nationale du Rajec et après étude, le Président de la CENC avait recommandé que le bureau national se rapproche de l’AGAL pour les formalités juridiques de reconnaissance. Après une brève présentation du RAJEC par le président du Comité de Gestion, l’assemblée a procédé à des échanges. C’est après coup que l’aumônier général de l’Apostolat des laïcs a apporté des clarifications sur la démarche faite par le RAJEC. IL ressort clairement de son intervention que :

  • Le RAJEC doit simplement ajouter une disposition dans son statut qu’il est le prolongement de la JEC
  • La Jec militante n’a pas besoin de modifier son statut mais plutôt le règlement intérieur mentionnant qu’après la JEC, les militants sont appelés à intégrer le RAJEC
  • Le RAJEC, avec la reconnaissance d’un seul évêque catholique au Cameroun, était déjà de fait un mouvement d’Église reconnu légalement. Il suffit simplement de joindre au dossier les reconnaissances diocésaines pour les présenter à la Commission juridique de la CENC pour approbation. Après quoi l’AGAL par son Président Mgr Joseph Atanga, donnera son approbation pour faire signer une reconnaissance nationale par le Président de la CENC.
  • Le RAJEC doit continuer à soutenir la JEC comme il l’a prévu dans son plan d’action

Ces quelques précisions données par l’aumônier général de l’Apostolat des laïcs ont enlevé le doute et l’incertitude qui planait sur la démarche de reconnaissance du RAJEC. La rencontre s’est achevée en apothéose avec à la clé le don d’un cadre de travail au bureau national de la JEC dans les locaux de l’AGAL à la CENC.

 

Pour la CENC, le Coordonnateur National de la Communication

Abbé Gilbert Pali Djonsala


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/962117baae58123132ddfca0498f51f3/sites/cenc.cm/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/item.php on line 285
Rate this item
(0 votes)
Ad Sidebar