Grand pèlerinage diocésain Edition 2022 au Sanctuaire Marial de Marza-Ngaoundéré

Ce grand moment de sanctification a eu lieu du 25 au 27 mars 2022. 

«Ensemble pratiquons la justice, aimons la miséricorde, et marchons humblement avec notre Dieu.» Michée 6, 8 est le thème retenu pour le Grand Pèlerinage Diocésain de Marza, qui s’est déroulé à Ngaoundéré, du vendredi 25 au dimanche 27 du mois de mars de l’an de grâce 2022. Après les deux années de sevrage de 2020 et 2021, imposées par la crise sanitaire du coronavirus, le Grand Pèlerinage Diocésain de l’année 2022 qui est rendu à sa 9ème Edition, et qui a lieu en cette quarantième année de création de notre Diocèse, a été un rassemblement diocésain très couru, comme l’aura souhaité Mgr Emmanuel ABBO. En effet, il a rassemblé les pèlerins en provenance des 27 Paroisses et 2 Secteurs autonomes du Diocèse de Ngaoundéré.

 

   En participant aussi massivement à ce rassemblement, les pèlerins, en même temps qu’ils répondaient à l’appel de Dieu par la voix de leur Pasteur, accomplissaient également un acte de dévotion, en venant dans ce Sanctuaire Marial implorer l’intercession de la Vierge Marie auprès de son Fils, Jésus Christ.

 

Les articulations qui auront caractérisées ce Grand Pèlerinage Diocésain sont : La marche pèlerine, les différents types de chemins : chemin de croix, chemin de Marie, chemin de Pâques, les célébrations eucharistiques et pénitentielles, l’adoration du Saint Sacrement, les méditations du chapelet et les enseignements

 

Au sujet des Célébrations eucharistiques, il y en a eu quatre. La messe d’ouverture le vendredi  25 mars, en la solennité de l’Annonciation du Seigneur, présidée par Mgr Robert Rosalito, Vicaire Général. Après avoir souhaité la bienvenue à tous les pèlerins, le célébrant a exhorté les fidèles à rendre grâce à Dieu pour les vies épargnées pendant la période critique de la pandémie à COVID-19. A la fin de de cette Messe d’ouverture, Mgr Emmanuel ABBO, entouré de tous les prêtres, les religieuses, les religieux et les fidèles, a présidé comme l’a demandée le Pape François, la consécration du monde et particulièrement celle de l’Ukraine et de la Russie au Cœur Immaculé de Marie pour la Paix. Les fidèles sont conviés à intensifier la prière pour la paix dans leurs cœurs, dans leurs vies, dans leurs familles, dans leurs paroisses, dans le diocèse, dans le pays, dans le monde et surtout en Ukraine et en Russie.

 

Au cours de la deuxième célébration eucharistique Présidée par le Père John Francis EKPO, omi, Curé de la Paroisse Christ-Roi de Meiganga, qui a eu lieu le samedi 26 mars, le Père Gilbert VAILAM OUIN, omi, Curé de la Paroisse Saint Paul de Djohong dans son homélie, a invité les fidèles à savoir présenter au Seigneur leurs différentes misères afin de bénéficier de la miséricorde divine.

 

La Messe des malades qui a eu lieu samedi à minuit, a été l’occasion pour tous les prêtres célébrants de prier pour les malades et de les exhorter à la persévérance dans l’espérance le regard fixé sur la croix de Jésus Christ.

 

Trois enseignements ont été donnés durant la journée de samedi :

 

«Allez de toutes les nations faites des disciples (Mt 28,19). La mission évangélisatrice du Diocèse de Ngaoundéré: hier, aujourd’hui et demain.», tel était le thème du premier enseignement donné par l’Abbé Cyrille TENEJOU, Chancelier du Diocèse et Vicaire à la paroisse Saint Mathias de Djalingo. Celui-ci a relevé que l’activité missionnaire découle de la nature même de l’Église qui est répandue à travers le monde. « Notre Église locale naît donc de l’annonce de l’Évangile. Deux périodes ont marqué l’histoire de notre Eglise particulière dans son implantation, la première évangélisation  de 1923 à 1982 ; Puis la naissance et la maturation dans la nouvelle évangélisation (depuis 1982). L’avenir de cette mission évangélisatrice se fera dans le sens d’une amélioration de l’annonce de l’Évangile ainsi que la célébration liturgique et la vie sacramentelle.

 

Le second enseignement quant à lui, a été donné par l’Abbé KARLO PRPIC, Prêtre Fidei Donum de la Croatie, Recteur au Petit Séminaire Notre Dame des Apôtres et Vicaire à la Paroisse Saint Martin du CIFAN. Il a porté sur le thème : «Ils étaient assidus à la fraction du pain et aux prières“ (Ac 2,42). Le mystère de l’Eucharistie au cœur de la vie et de la mission des communautés chrétiennes dans le Diocèse de Ngaoundéré.» Après avoir défini le sacrement comme signe, il a présenté l’importance de l’Eucharistie dans la vie des fidèles qui savent que le Christ est présent dans les espèces du pain et du vin.

 

Le thème du troisième enseignement s’articulait ainsi : «Marchons ensemble avec notre Dieu“ (Mi 6, 8). Clercs et laïcs, quarante ans de communion et de maturation ecclésiale dans le Diocèse de Ngaoundéré ». Il a été présenté par l’Abbé Laurent MBIH, Curé de la Paroisse Cœur  Immaculé de Marie de Ndelbé. Pour parler de la redécouverte de l’Eglise comme peuple de Dieu, l’orateur a présenté l’Eglise comme l’assemblée convoquée par Dieu. « En tant que membre de cette assemblée, dit-il, nous formons une seule et même famille ». Il a par la suite présenté la communion comme une réalité à prendre dans sa verticalité : relation de Dieu avec les hommes et dans son horizontalité : relation entre les hommes.

 

Notons que tous ces enseignements ont donné lieu à des échanges très nourris qui ont parfois été arrêtés, afin de pouvoir respecter les autres articulations du pèlerinage.

 

La Messe solennelle de clôture, 4ème dimanche de Carême, Dimanche du laetere présidée par Mgr Emmanuel ABBO, a donné lieu de rendre grâce à Dieu pour sa bienveillance et sa miséricorde. Dans son homélie de circonstance sur les textes du jour et notamment sur l’Evangile de Lc 15,11-32 (intitulé l’enfant prodigue), l’Evêque de Ngaoundéré a indiqué la conduite à tenir pour retrouver la joie perdue à cause de nos fautes :

 

  1. Entreprendre la démarche de demande de pardon en rentrant d’abord à l’intérieur de soi-même pour reconnaitre sa misère, et se lever pour aller demander pardon.

 

  1. Être miséricordieux comme notre Père céleste est miséricordieuxet imitant son amour qui pardonne tout ;

 

  1. Demander la grâce de pouvoir pardonner aux autres et les traiter avec compassion.

 

  1. Recourir humblement à l’intercession de Marie, Notre Mère et Notre Dame de la Providence, pour remplir les cœurs des grâces divines ;

 

  1. Chercher d’abord le Royaume des cieux et tout le reste vous sera donné en plus.

 

 A la fin de la célébration les contributions pour la poursuite des travaux de construction du Sanctuaire Marial ont été collectées.

 

Au terme de ce temps de recueillement, de conversion, de consécration et de sanctification, le Père Evêque se réjouit de la forte mobilisation et de l’engagement du peuple de Dieu. Il remercie tous les pèlerins, toutes les Paroisses, les différents groupes et associations, le comité d’organisation piloté par le Bureau pastoral et les hommes de bonne volonté pour le bon déroulement de ce pèlerinage et les fonds collectés pour la suite des travaux de construction du Sanctuaire Marial de Marza. Il a béni les pèlerins en les invitant en cette année pastorale du témoignage d’être davantage le signe de la présence de Dieu dans leurs communautés respectives.  Pour finir, une des manifestations visible de la Miséricorde de Dieu notre Père, aura certainement été non seulement la douceur du climat durant les trois jours, favorable à la prière et au recueillement, mais aussi l’annonce des indulgences plénières  accordées par le Saint à l’occasion de la célébration du  quarantenaire à l’effet de faire bénéficier à tous les fidèles des grâces de la Miséricorde Divine pendant les 40 jours (du lundi 10 octobre au vendredi 18 novembre 2022) qui précédent la clôture du Jubilé d’Emeraude du Diocèse. Le rendez-vous est pris pour la 10ème Edition du Pèlerinage diocésain en Mars  2023.

 

 

 

                                               Fait à Ngaoundéré, le dimanche 27 mars 2022

 

                                                              La Commission Communication                                                          Abbé Aurélien LEHOUN MBEA                                               Et M. MEKONGO Modeste


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/9efa92adf4472a8da861c3a140054bd3/sites/cenc.cm/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/item.php on line 285
Rate this item
(0 votes)
Last modified on samedi, 02 avril 2022 12:04