Message des évêques du Cameroun pour la clôture de l'Année de la Foi

Assemblée plénière des évêques, 11 avril 2021, photo Abbé Gilbert Pali Assemblée plénière des évêques, 11 avril 2021, photo Abbé Gilbert Pali

Voici, dans son intégralité, le message que les Evêques du Cameroun ont adressé aux chrétiens et aux âmes de bonne volonté à l’issue de la clôture nationale de l’Année de la Foi à Buea du 03 au 05 octobre 2013.

Message final aux chrétiens et aux âmes de bonne volonté


I/ ACTION DE GRACE AU SEIGNEUR POUR LE DON DE LA FOI


1/ En clôturant l’année de la Foi, l’Eglise Catholique qui est au Cameroun rend grâce à Dieu pour le don de la foi, elle fait mémoire des premiers missionnaires, initiateurs de la rencontre de grâce et d’amour entre les populations du Cameroun et la parole faite chair dans le Christ Sauveur des hommes. L’Eglise qui est au Cameroun prend conscience de cet héritage de foi en le revisitant et en actualisant le témoignage de foi, depuis le sacrifice de ses premiers témoins jusqu’aujourd’hui : missionnaires, religieux et religieuses, prêtres, Evêques, laïcs, catéchistes, un Cardinal autochtone. C’est l’occasion de rendre grâce à Dieu pour les fruits de cette foi accueillie, célébrée et vécue. A la suite de Saint Paul, l’Eglise « bénit Dieu le Père de
notre Seigneur Jésus Christ. Il nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les cieux en Christ. Il nous a choisis en lui avant la fondation du monde pour que nous soyons saints et irréprochables sous son regard dans l’amour » (Ep, 1, 3-4).


II/ DEFIS DE LA FOI


2/ D’un point de vue purement individuel, l’année de la Foi a permis et permet à chaque chrétien de garder et de développer un lien intime avec le Christ. Ceci ouvre la voie à une conversion renouvelée, et permet de faire une expérience de la foi qui interpelle ceux qui sont loin de la « porte de la foi » (Ac. 14, 27) et ceux qui n’ont pas encore fait la connaissance parfaite de l’amour du Christ. Au Cameroun aujourd’hui, malgré son dynamisme avéré, la foi n’a pas encore totalement imprégné le tissu social. Cette célébration de l’année de la Foi nous fait prendre conscience de la mesure des défis de l’heure.


3/ La crise de la foi est plus visible lorsque le chrétien est confronté à la maladie, à la souffrance, à l’échec et à la mort. La tentation, c’est le retour aux traditions ancestrales païennes, l’adhésion facile aux nouveaux mouvements religieux et aux sectes occultes : lobbies francs-maçons et rosicruciens, un engouement exacerbé pour l’utilisation des sacramentaux au détriment des sacrements. « Pourtant c’est dans la faiblesse et dans la souffrance qu’émerge et se découvre la puissance de Dieu qui dépasse notre faiblesse et notre souffrance ». (Lumen Fidei, N° 56)


4/ De nouvelles cultures et idéologies issues des doctrines contraires aux valeurs religieuses et éthiques (théorie du gender, homosexualité, pédophilie, inceste…) qui font leur apparition dans les mass-médias veulent s’imposer dans l’environnement social et familial. Cette culture permissive, fruit du relativisme, du sécularisme et du matérialisme, atteint toutes les couches sociales, mais très souvent une jeunesse et une population désœuvrée, ignorante et pauvre.


III/ VIVRE NOTRE FOI


5/ Prenant acte des défis en présence et dont il a été fait mention plus haut, l’Eglise du Cameroun s’engage résolument à écrire une nouvelle page de témoignage de la foi. Elle nous invite à réassurer de manière plus engagée et actuelle notre confession de foi baptismale et à témoigner des œuvres de la foi, de l’amour de Dieu qui sauve et répand la vie sur toute chair. Dès lors, nous, les Evêques du Cameroun, engageons notre Eglise :

23
• Au renouvellement de la catéchèse
• A la formation des communautés ecclésiales vivantes et de leurs membres
• A une meilleure intégration des charismes des nouveaux mouvements ecclésiaux
•A une meilleure attention à la dimension sociale et caritative en tant de situations de détresse et de misère
• A un accompagnement pastoral des familles et de la jeunesse en les engageant à la responsabilité.
• A une catéchèse approfondie sur les fins dernières (mort, jugement dernier, enfer, ciel…)
• A une intensification de la formation continue des prêtres et à la formation des laïcs
• A mieux former à la vie des sacrements de l’initiation chrétienne (Baptême, Confirmation,
Eucharistie), aux sacrements de l’accueil de la Miséricorde divine.
• A une vie de foi cohérente et authentique.


6/ L’année de la Foi, initiée par le Pontife Romain Benoît XVI et prolongée par le Pape

François a été un temps de relecture du destin de la foi ensemencée en terre camerounaise. Nous avons toutes les raisons au Cameroun de rendre grâce à Dieu pour le « soleil d’en haut qui vient nous visiter » (Benedictus). Il est du devoir de toutes les âmes de bonne volonté, alors que s’enclenche le processus de la Nouvelle Evangélisation, de prendre à bras le corps les multiples défis que suscite la crise de la foi et d’avancer au large :

Chrétien catholique :

  • Accueille l’Evangile, vis ta foi reçue et engage-toi !
    • Tu crois au Christ, aime, défends et construis ton Eglise !
    • Engage-toi dans la foi pour l’Eglise, maintenant !
    • Lève-toi, sois un témoin authentique de la Paix, la Justice, la Réconciliation, l’Amour, le Pardon, la Miséricorde, la Consolation !
    • En tant que chrétien, tu ne dois adhérer à aucune secte !
    • Es-tu chrétien ? Transmets donc la foi reçue et protège-là !


8/A l’occasion de la clôture Nationale de l’Année de la Foi, Nous, Evêques du Cameroun, reconfions, en cette circonstance solennelle, notre cher et beau pays à la Mère du Christ. Que la Sainte Vierge Marie, Reine des Apôtres, Reine de la paix, Patronne du Cameroun, intercède pour nous et accompagne tous les fidèles chrétiens dans la rencontre personnelle et commune du Christ dans la foi.


Fait à BUEA le 05 octobre 2013
Mgr Samuel Kleda
Président de la CENC


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/9efa92adf4472a8da861c3a140054bd3/sites/cenc.cm/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/item.php on line 285
Rate this item
(0 votes)
Ad Sidebar